Just me

Concentré d'urban culture : fashion coup de coeur, envies, réfléxions, anecdotes, morceaux de vie...en vrac !

21 septembre 2009

Pourquoi la saga des misters ?

Parce qu’après les misters, y a un après mister. J’ai essayé tout récemment, j’me suis plu à apprécier, à espérer. J’m’étalerais pas ici pour la pudeur et aussi parce qu’il lira peut-être et j’en ai pas envie. Et puis j’écris pas tout ici, que c’est des morceaux choisis, et puis les non choisis sont pas moins importants pour autant. Parfois même au contraire. Le bilan des misters c’est parce qu’aujourd’hui je regarde ça, et je repars à zéro. Pas à zéro non, mais quand même, je repars sans rancune,... [Lire la suite]
Posté par Ljubljana à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2009

Mister illusion

Y en a eu des articles sur lui. J’croyais que j’étais pas amoureuse. J’me laissais aller pour la première fois, j’calculais rien et c’était bon. C’était bon d’être aussi naturelle, aussi à l’aise, c’était bon. J’flippais quand même et j’me posais des questions mais quand même, c’était bon. J’savais que j’étais pas prête, que lui non plus. Que c’était pas le moment, mais c’était bon. Il me faisait du bien, il y avait ses compliments, ses vérités lachées à la vodka, ses regards, son odeur sur moi après le départ, les réveils... [Lire la suite]
Posté par Ljubljana à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 septembre 2009

Mister pas prêt

Souvent entre deux phrases, là où ça ne semblait pas le concerner, j’en ai parlé. Souvent entre deux phrases aussi, j’y ai pensé. Mister pas prêt. Parfois j’vois une silhouette et j’pense à lui. J’ai pas le cœur qui bat plus mais bon quand même, je pense à lui. A son regard doux, à son sourire, à ses « tu m’as manqué ». C’était rien, quelques passages éclairs. C’était se dire qu’il était dans les parages, et que j’l’étais aussi. C’était se dire que quelqu’un pensait ça de moi. Que j’étais différente, parce que... [Lire la suite]
Posté par Ljubljana à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2009

Précis d’interprétation de drames capillaires ou comprendre la construction de l’identité féminine

Parce qu’après des années de tentatives capillaires commençant par l’acajou (traduction lecteurs masculins = brun à reflets rouge), le henné, les balayages acajou toujours, re henné, pour m’orienter la vingtaine passée sur du plus clair, parce que, je me cite « je veux éclaircir ma vie, je suis joyeuse et faut que ça se voit » (oui je me cite, et alors ?), je trouvais qu’il y manquait quelque chose. Chatain clair c’est mignon, mais ça reste ennuyeux. C’est toujours pas moi. J’ai du caractère, je suis une fille sympa, bref,... [Lire la suite]
Posté par Ljubljana à 12:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 août 2009

liquidation totale, et je baisse le rideau

Y a des choses comme ça on les regarde, on les porte, on les essaie une fois, deux fois, c’est même pas qu’on hésite, parce qu’elles nous vont trop bien, parce qu’elles sont magnifiques, seulement qu’elles sont trop chères pour nous. Et puis une robe pareille, une voiture aussi grosse, faut l’assumer, faudra assumer les regards, faudra assumer l’envie, et l’entretien aussi. La petite robe noire, simple mais classe, celle qu'on aura qu'à mettre pour être canon, notre sortie de secours les soirs où on se trouve moche. La petite... [Lire la suite]
Posté par Ljubljana à 14:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
05 août 2009

Tu vas bien, je m'en fais pas, et même pas un "t'es sûr" ?

Je préparais un post sur l’absence de cadeaux hier. Parce que je me disais c’est dingue je m’en suis même pas rendue compte, j’ai réalisé aujourd’hui quand on m’a demandé. Je me disais ça m’a pas manqué la preuve, et ensuite quand même, ça m’a un peu cassé le moral. Et puis voilà, j’écrivais et j’ai tout effacé, c’était pas intéressant. Et puis je me suis dit il se passe quoi là bas. Alors clic dans mes liens, et hop, j’suis allée te lire, parce que j’ai toujours aimé te lire, parce que « pour... [Lire la suite]
Posté par Ljubljana à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 août 2009

'cause it always looks easier with them

Je sais pas comment il fait lui. Vraiment je sais pas. Il appartient à la catégorie des gens-qui-te-disent-la-phrase. Elle aussi d’ailleurs, mais c’est vrai qu’on se voit moins maintenant. Je savais même plus la couleur de sa voiture. Tu sais y a des gens comme ça, en une phrase ils te font réaliser un truc énorme. Le genre de choses que tu te traîne depuis des semaines, des mois, et ça rentre pas, et t’es buté, et tu veux pas. Et plus le temps passe, plus tu te dis que finalement, si tu as gardé truc... [Lire la suite]
Posté par Ljubljana à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 août 2009

+1, +qui ?

Samedi, mariage de mon cousin. Ljubi l’anti-mariage pendant longtemps. Ljubi l’anti-engagement sur le papier et autre promesses dangereuses. Ben tu sais quoi. Ca m’a donné envie. J’entendais mon frère et ma belle-sœur-sans-alliance dire à quel point ils ne voulaient pas se marier, et moi j’avais l’impression d’être une petite fille qui rêvait au prince charmant. J’aurais voulu être à leur place, moins pour le mariage que pour le bonheur qu’ils dégageaient, l’impression du couple sain, du couple qui dure. Tu... [Lire la suite]
Posté par Ljubljana à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juillet 2009

Having a nice breakfast together

Ce jour est un grand jour, j'annonce.Roulement de tambour, triple double axel et autres roulades ridicules, prépare toi. Je dis pas que je suis pas encore Aude-terrorisée-et-autres-blocages-divers mais tu sais quoi, je m'en fous.J'ai envie de foncer (euh tu prends ton temps hein, tu fonce au ralenti hein, sinon moi je file). Je suis prête à te laisser une place. A envisager le peut-être.A me laisser vivre, à me laisser vivre à deux.J'suis prête à le partager, le petit déj avec toi. Ca te paraît pas beaucoup, j'vois pas... [Lire la suite]
Posté par Ljubljana à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2009

De la genèse à l'avènement : portrait de l'homme post-moderne

Parce que notre XXIème siècle signe l’avènement des relations hommes-femmes-on-y-comprends-plus-rien-nous-même, tentons de voir l’homme d’aujourd’hui, c’est quoi l’homme d’aujourd’hui ??? J’ai envie de te dire, aucune idée. Sauf que. Sauf que je vis constamment avec. L’homme d’aujourd’hui c’est mon frère, mon meilleur ami (Lorie, file de là, t’es gentille), mes potes, ceux que j’appelle pour raconter ma vie, ceux avec qui je bois, ceux avec qui je passe une soirée, ceux que je vois à mes côtés quand je... [Lire la suite]
Posté par Ljubljana à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,